Whale watching

Entre juillet et septembre, les baleines à bosse de l’Antarctique émigrent traditionnellement dans les eaux malgaches après un périple de plus de 5000 km pour mettre bas et s’accoupler. Il est alors possible de les observer dans de nombreuses localités comme Anakao, Fort Dauphin, ou Morondava mais deux endroits sortent du lot comme étant les plus propices : La Baie d’Antongil qui constitue une des plus importantes zones de reproduction de cette partie de l’Océan Indien et surtout Sainte-Marie qui a acquis sa place parmi les meilleurs spots mondiaux. L’observation y est menée par l’Association Cetamada,  bien épaulée par les opérateurs touristiques, et avec les moyens tant matériels que d’encadrement nécessaires. Parmi les évolutions de ces géants des mers, le saut hors de l’eau ou « breaching » est de loin le plus spectaculaire, et est justement effectué à la perfection par les baleines à bosse. Un moment magique et grandiose que le whalewatcher grave à jamais dans sa mémoire.