Bird watching

Avec seulement 285 espèces, l’avifaune malgache n’est quantitativement pas aussi riche que celle d’autres pays. La différence vient de ce que plus de la moitié de ces espèces sont endémiques alors qu’ailleurs la faune est souvent continentale et se rencontre à l’identique dans plusieurs pays. Une liste non exhaustive des endroits les plus propices pour l’observation comportera immanquablement Andasibe Mantadia véritable haut-lieu quoique concurrencé par Anjozorobe à 2 heures de route de la capitale ; Ranomafana, sur la route de Mananjary, qui a prévu un circuit spécial ornitho ; Ankarafantsika à l’Ouest, les forêts de la Montagne d’Ambre et de l’Ankarana dans le Nord et, à leur antipode dans le Sud, des sites comme Bezaha Mahafaly, Berenty, Tsimanampetsotse ou Ifaty. Peu connu à 100 km au Nord de Toliara, le lac Ihotry connait en certaines années des rassemblements de plus de 15.000 flamants roses et est un lieu d’hivernage régulier des migrateurs paléarctiques. Les forêts humides de l’Est abritent plus de 50% des espèces endémiques. Les trois derniers mois sont les plus favorables au birdwatching à Madagascar, les oiseaux étant alors plus facilement repérables par leur chant.